LE CERCLE DES POÈTES DÉTENUS

18 avril 2009

des portes

Filed under: David Hotyat,LES POÊTES DÉTENUS — webmaster @ 7:18  
Tags: , ,

Deux verrous
Avec au centre
Une serrure
Tous les matins
Le clack clack
Des deux verrous
Et le click
De la serrure
Pour vous dire bonjour
Le soir
Même rengaine
Pour vous dire
Au revoir
Du premier au dernier jour
De l’année
Ils ne vous oublient pas
Toujours à la même heure
En des milliers
De portes
Qui ne mènent
Nul part
Des portes
Fixées
Bien au garde à vous
Alignées
Comme un peloton
De légionnaires
Des couloirs,
A perte de vue
On ne voit rien
Rien que des portes
Et pourtant
Derrière chacune
Se cachent
Dans l’ombre
Des vies.

David Hotyat

About these ads

1 commentaire »

  1. C’est l’un des plus beaux celui là je crois, simple mais tellement vrai sur la routine carcérale ; tout le monde en lisant ces vers peut comprendre la lenteur du temps que tu dois vivre…..ca fait réfléchir en tout cas…c’est beau

    Commentaire par mimo — 15 mai 2011 @ 2:22   | Répondre


Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Thème Rubric. Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: