LE CERCLE DES POÈTES DÉTENUS

6 avril 2009

Désespoir

Filed under: Hervé lavaud,LES POÊTES DÉTENUS — webmaster @ 5:11  
Tags: ,

Si seulement je pouvais pleurer
je le ferais volontiers
sans aucune honte, sans me cacher, sans me gêner
malheureusement, mes lèvres sont scellées
mes yeux ne peuvent plus larmoyer, j’ai tout donné.
je suis habitué a constater
que la misère, la guerre, continuent de tuer des innocents
qui n’ont rien demandé.
Le monde vit armé de la tête au pieds
impossible de faire un pas,
Sans se faire dévisager.
Qu’y a t’il de pire
que d’annoncer à sa femme, son banquier
qu’on s’est fait licencier.
Fini le temps, où l’on pouvait annoncer
les vacances pour l’été, les parties de cartes, le cricket.
Pourtant tout allait bien chez eux
belle voiture, belle maison
ils étaient si heureux
du jour au lendemain, tout a basculé.
La déchéance s’est installé, aller mendier, auprès des services concernés
là encore, on ne peut l’aider, la crise a frappé.
La solution pour rester digne, la tête haute et assumer.
Actuellement je suis incarcéré,
on dit liberté, égalité, fraternité, ça me fait bien rigoler.
C’est un mensonge, que les gens ne savent pas dissimuler.

Hervé Lavaud

About these ads

Poster un commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Theme: Rubric. Get a free blog at WordPress.com

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: